En direct de Berlin

Aujourd’hui et demain, le message subliminal gravé dans le bois du siège mettait en doute la position apocalyptique de toutes les silhouettes assises…

François Vitalis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *