Sale temps sur Hua Hin

Les marins étaient assez contrariés et surpris. Preuve que cela ne va pas se calmer… je n’ai pas nagé ce matin, hier oui.

Le lendemain j’ai aidé, dans la mesure de mes faibles moyens, un des pêcheurs à remplir les manchons des piliers qui sont normalement pleins de sable, mais avec la mer démontée ils sont fragilisés par les vagues. Cet homme est la réincarnation d’un tigre. Il m’invite régulièrement à aller pêcher la nuit dans son bateau, invitation que je décline régulièrement avec un énorme sentiment de frustration. Il doit le sentir parce qu’il me relance. On est devenu potes. 12 h en mer de 6h du soir à 6 du matin dans un bateau de 5m sur 2 sans banc pour s’asseoir, plus le roulis et l’humidité, c’est bonjour les béquilles et la fin des vacances en maison de repos … va expliquer ça en Thaï…

François Vitalis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *