Chronique Japonaise

A LA RECHERCHE DU KIMONO

Kyoto, deux anglaises made in England… « We try the local culture !» . Elles ont refusé de me chanter God Save The Queen… Syndrome de Stockholm, certainement !

Duo de Kimonos au repos

Marché aux puces de Fukagawa. 

Jeune touriste. Dos, Gros plan et 3/4 .

Exemple d’un beau Kimono de location à partir de 2500 yens la journée.

Jeunes touristes asiatiques en Kimono fraternisant avec le reporter d’Art-Conditioned.

Vendeuse de Kimonos en Kimono et son assistante non kimonotée.

Notre national Willy Ronis s’installe au milieu des kimonos.

François Vitalis

Chronique Japonaise

VISITE AU MUSÉE NATIONAL D’ART MODERNE DE KYOTO

 

LE TICKET

LE GARAGE À PARAPLUIE

L’ENTRÉE DU MUSÉE AVEC VISITEURS…

L’ASCENSEUR

L’ESCALIER NIVEAU 3

GROUPE SCOLAIRE EN MOUVEMENT…

CAISSE DE CONTRÔLE NIVEAU 3 + GROS PLAN

+ DÉTAIL

TRIPTYQUE

DÉTAIL 2

TRIPTYQUE NIVEAU 4

INSTALLATION FEMME

VUE EXTÉRIEURE AVEC PERFORMANCE DE GRUES

 

François Vitalis

Chronique Japonaise

L’Empire du Saké

Le saké est un terme générique, signifiant « alcool » en japonais. En France, ce terme désigne généralement le nihonshu : alcool de riz titrant entre 13 et 20° en alcool.

Bien plus qu’une boisson, le saké japonais est un symbole. Tantôt noble et élégant, parfois rustique et complexe, il représente cet art de vivre japonais que le monde observe avec étonnement et envie.

Collecté en automne, le riz fermentera pendant l’hiver, pour donner une boisson aux saveurs très variées : certains sakés sont d’une rare complexité, d’autres se distinguent par leur caractère épuré qui étonne bien des palais occidentaux.

“Les lumières du Saké”

“Le rouge Saké” dernière vision….

François Vitalis